Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Chroniques de la Peau-ethique
  • Les Chroniques de la Peau-ethique
  • : Les cris tuent RRrrr ..Petit brin de plume deviendra grande...(un jour..)
  • Contact

Texte Libre

. . . .
°+°_£'änär_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°

. . . .

Recherche

Texte Libre

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... .....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ... ..... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... ..... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout
°+°_£'ânâr_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°

....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ... thinking 'bout  ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ...  .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinki.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 
°+°_£'ânâr_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°
.......I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking ing I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..
..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ...
  I'Ve BeeN THiNkiNG ABouT....

Texte Libre

"il

N'y

A

PaS

De

HaSaRD,

il

N'y

a

QUE

DeS


|R

|E

|N

|D

|E

|Z

-

|V

|O

|U

|S

"

 

Paul Eluard

23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 12:58

LES RAISONS DE LA COLERE

 

Elle aimerait avoir le cran

d'aller scruter l'amère

sans horizon sans fin

confinée dans la colère

les fruits confits de pénitence

rendront la peine conflictuelle

car l'épreuve de providence

ne sera pas éternelle.

 

Les promesses, démons émerveillés et

Dramatiques, quelle trame éthique...

plus facile de se prétendre solide

quand les bases emblématiques

à voir, avide, qu'elle soit blâmée

de n'être en fait, en sorte, embaumée

recherchant le tant perdu et démodé

assise contemplera le beau mâle évidé.

 

404383_337047186340737_100001063763678_960537_1800278770_n.jpg

 

 


Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 11:46

PORTRAIT  POUR  TRAITS

 

La gène éthique enfreint le code

Des hontes aux logiques laborantines,

Puisque le gêne, lui, semble lyrique

Tel une ode aux labeurs enfantines

Appartenant aux échos écumés

Dans les dernières communes aux «taire»

Jamais lésée, comment dit-elle? Commanditaire...

A soif, à sang, s'accroche pourtant

 

Saisissante! ...Il fallût qu'il saisisse et hante

Par la honte et l'effroi des fois où, tentée

Elle voulait vivre ses clichés

En clics à multiplier et faire de sa vie

Un cloaque, y perdre des claques, l'afin de son avis

Car chaque séance mérite son «clap!»

Comme chaque séquence duplique le trac.

 

Dissonante, n'entre, ne pouvant faire mieux

Que de fermer les yeux, soucieuse

De le défaire de ses elles

de son aise légendaire,

car les gens disent la plupart du temps,

Autant le dire impunément,

Ce qu'ils retiennent de leur traîtrise... ... ...

 

200013257.jpg

Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 17:34

Le contrôle de la controverse

Il fait à peine nuit et il pleure encore
la fenêtre ouverte lui offrant mon corps
constat des irréels dégâts, à la renverse
d'avoir perdu le contrôle de la controverse
les yeux peinés, perdus, plongés
faut-il encore fautive se débarrasser
de ces extrêmes futilités
que j'aimerais y croire, fuir mon désespoir
en finir avec cette peur du noir
et enfin cette gamine la revoir
malgré cela mes yeux fermés
j'ai beau l'appeler et le prier
de stopper ces stupidités
ma stupeur n'en reste pas moins acharnée
et ma peine inaboutie de ces mirages
desquels on pense avoir passé l'âge
alors pourquoi se réfugier, réfuter la réalité
secouer mon visage, redevenir sage
m'en remettre à ces adages
qui ne font que troubler l'abordage
du petit moussaillon qui fût si sabotage.

 

Recruiter-Bomb-Sabotage-424x600.jpg

 


Repost 0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 16:57

...Gazouillis d'un cœur gâchis ...

Je détourne les yeux quand apparaît son prénom
car l'appât d'amour n'a aucun bravoure
et cette idée m'insupporte du non
moins capricieuse enfermée dans l'arrière-cour
j'essaie d'y échapper, en la frôlant chaque jour
ta montre encore à mon poignet
je pense à toi à en crever
j'écris ces maux à en pleurer
sécher ces larmes inconcevables
aucune déclaration valable
pour un cœur gâché, une vie trépignée
de ne plus avoir ni l'envie, ni la force d'en rêver...

La première lettre, celle de l'alphabet
que je n'arrive plus à prononcer
comment font les autres pour oublier
les actes, les manques, les conséquences
et les séquelles de ce qu'elle sait
m'y accrochant, accoutumance
envie d'savoir à quoi tu penses
d'avoir panser quelques unes de ces failles
alors pourvu qu'elles s'en aillent
par la falaise, plus à mon aise,
et n'en déplaise au plus offrant
je m'en revêts de ces tourments....

 

street_art_feb_j_meetsebastian.jpeg

Repost 0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 15:30

LA DESERTION DE L'AZERTY

 

Les hommes veulent toujours prendre les plus belles

sous leurs ailes, mais les ils et et les elles

essouffle le vent du pèle-mêle

maintenant c'est de toi que je dois me sevrer

injuste et sévère envers cette amitié

que l'amour est venu me voler...

Comment décider de ne plus t'attendre

aussi futile que ces méandres

je n'ai que ma plume pour me défendre

et ma peau éthique à se méprendre

s'est épris d'une autre, bien moins tendre

le blâme est tombé, mon âme embaumée

et mes rimes dépoussiérées, ne font que me rappeler

non pas à l'ordre mais à l'unisson

que j'ai commis là ma plus belle trahison

alors les regrets deviennent maîtres

font de toi de moi de nous les plus beaux des traitres

de cette chance qu'on nous a offert, affaire non saisie

et c'est ainsi que mes doigts ont déserté l'azerty....

 

367298342_96136de14c.jpg

 


Repost 0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 04:19

L'offrande du Présent

 

  Les nocturnes et la nuit passe

à l'allure de la mélasse

que je connais que j'ai commis

telle une commémoration

à l'effigie des anéantis

et les retentissantes conneries

que l'on regrette à tue-tête

viendront bientôt clouer la fête

et craquer les allumettes

pour embaumer cette réalité

que l'on conçoit inconvenante

plutôt courte et compatissante

voilà pourquoi c'est avec perte et fracas

qu'il faut se battre tandis que certains

attendant qu'on leur tendant la main

mais l'offrir aux autres de temps en tant

sera là l'offrande du présent.

 

Et la puissance des jours « c'est daté »

ou seule tu considères ta souffrance

celle de ta propre indifférence

à cet état trop tôt depuis cet étau

qui défigure ton égal et ton ego

exige des prouesses intimes

et tant d'affirme face à à cette infirmité

l'intime idée devient permanente

te donne l'air d'une vraie p'tite manente

hésite à mettre au clair de manière imminente

tout ce que ça représente

se rendre compte qu'on n'vit pas

dans ceux qu'on nous raconte

et que la fin n'est pas encore à venir

qu'il reste le présent, le futur, le dev'nir

cette petite fille qui mimait les lendemains

de la canaille qu'aillait si bien.

 

3447144234_9596792362.jpg

 


Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 09:11

Vengeresse, à peine ou presque...(censée être renaissance)...

 

 

...Ça fait mal quand l'ex homme de ta vie préfère rentrer chez lui, que de rester par hasard consoler ton désespoir, panser tes déchirures, des plus banales au plus dures, ne pas rester par erreur enfin écouter ton cœur, quand tu sais que lui se dit je pourrai prendre le taxi, faire demi-tour et la chérir plutôt que de la voir faussement rire, surtout pas de futilité lorsqu’on aborde fatalité...

 

...Hélas on a qu’une seule vie, comme la certitude de ses amis, mais la contrainte du toujours, vite oubliée rime de l'humour, quand sage il s'agit de l'Am**r, les coussins n'ont même pas gardé ton odeur, ça a encore le goût d'par choeur, dans l'canapé ça l'aurait fait, mon ptit poids plume, ta tête enclume, tout doux tout bas bonne nuit à toi, parole clémente pas de baiser, pas même petite idée vengeresse, à peine oubliée...ou presque...

 

...toujours désolée de déverser, chagrin ma peine, mais plus de haine, tu fus le roi quelle désarroi, car les tribulation d'une allumée, ne fait pas effet escompté...

...Décidément aucune délicatesse, ou mon trop plein de faiblesse...

 

 

261667_10150300574687463_108605392462_9089023_2551926_n.jpg

Repost 0
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 13:09

Là crie le mal, c'est lacrymal...

...Là crie le mal, c'est lacrymal, moi je m'en fou et puis c'est tout, j'ai beau pleurer, j'suis désarmée, seule habituelle, trop perpétuel, alors j'men vais, j'te fous la paix, j'me fous du monde, mais mauvaises ondes, alors je saute, pour mieux qu'on m'ôte, ce mâle de tête, que je suis bête, gentille alouette, ramassée à l'épuisette, il pleure sur la ville comme il pleut sur mon corps, les gouttes de sans n'auront jamais tort...

 

Tu vois tu t'en fous, que je sois à bout, t'es comme tout ces salopards, qui égoïste et traquenards, , violée ensommeillée pas porté plainte, par gentillesse, Marion deviendra cette diablesse, tan pis pour ce monde pourri, ne perd qu'une petite fille gentille, trop bon trop con au féminin, viendra m'injecter le venin, fatale issue que cette vie là, on s'reverra dans l'au-delà...

 

Et si je meurs ce soir, c'est que je n'ai plus d'espoir, "et si je meurs demain, c'est que tel était mon destin", je vais à plus de sang, et je me sens affreuse et à cran, "que m'importe de mourir les cheveux dans le vent...

 

On m'a toujours fait plus de mal, que je n'en ai fais aux autres, et voilà la récolte, toi tu m'ignore je prends la porte, appel au s'cours... rien à secouer??...Trop tard pour me secourir, mon cœur va bientôt mourir, mais si je reste là, c'est ceux qui même, m'aime avec perte et fracas....T'es pas un sauveur, t'es comme l'autre bat**d, qui m'a violé et trépigné, englouti ma dignité, j'm'en balance fenêtre ouverte, avec latence viendra ma perte...

 

Demain j'serai cadavérique, ça c'est pas très euphorique, et ce n'est pas du "chantage", car pour ça j'ai passé l'âge, t'es pas capable de comprendr', bien l'Eden saura m'entendre. J'suis pas "relou", j'suis en détresse, mais comme d'hab' on me délaisse...

 

T'inquiètes, je te fous la paix, je me pèse et je m'achève, plus rien ne me retiens, ni mes amis pas de soutien, j'ai tout tenté depuis la naissance, c'est bien trop dur, tout ces murs murs, qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça... atypique Dieu, règlera mon cas...

 

Réveil agacé, de s'être loupée, mais ami venu, ap'lé les secours, compatissants comme toujours, ils m'ont secouru et pas secouer, compris ma faiblesse, et non mon "chantage", le désenchant'ment, ne s'ra qu'archivage, ne te pointe plus, oublies mes aiguës, efface mon tél, alors repousseront mes ailes...

 

 

 


Repost 0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 14:54

A outrance...

 

 

Le printemps et tout prend racine

de la rose à l'aubépine

et l'air ainsi plus clair

viendra délivrer nos chairs

de ces chimères apostrophes

en quelques secondes elle offre

De répit en réponses

l'offrande du sommeil

tiendront en éveil

la coutume de ces offenses

que nous offre notre enfance

à outrance...

les souvenirs mêmes les pires

font partie de ces avenirs

qui vous feront peut-être rire

tandis que d'autres et de souffrir

de tant de sentiments

si tu ne mens....

 

espoir.jpg

 

 

Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 16:52

Elle aimerait...

 

 

Elle aimerait tant faire le deuil

de ses écueils feuille en feuille

ne vient l'appoint et la justesse

en l'expression de la prouesse

aussi mélancolique que le jour

viendront abattre ces toujours...

 

elle espère de part en part

la fuite voilà le grand art

d'éviter bien des dégâts

d'avoir fait du cas par cas

et croyant le bien fondé

de ces peines erronées...

 

implorant sa moindre altesse

de libérer ces faiblesses

présume de son innocence

quand l'autre en erreurs encense

victoire sera éphémère

de regarder en arrière...

espoir.gif

Repost 0

Pages

Texte Libre

DES
"CLiCS"
De LA
PEau
éthiQUe

Catégories

Texte Libre

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout .............I've been thinking 'bout
.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about .......I've been thinking 'bout ..I've been
thinking
 'bout
...

..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. 



.....I've been thinking 'bout .. ..I've been thinking about .......en thinking about .. I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. .....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........


I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..
 

Texte Libre


Texte Libre

" Nous

sommes


tous

des

incurables"

[Garp dans
 Le monde selon Garp
John Irving ]

..I've been thinking 'bout ..I've been thinking about thinking about ...