Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Chroniques de la Peau-ethique
  • Les Chroniques de la Peau-ethique
  • : Les cris tuent RRrrr ..Petit brin de plume deviendra grande...(un jour..)
  • Contact

Texte Libre

. . . .
°+°_£'änär_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°

. . . .

Recherche

Texte Libre

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... .....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ... ..... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... ..... I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout ... .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout
°+°_£'ânâr_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°

....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ... thinking 'bout  ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ...  .....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinki.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 
°+°_£'ânâr_
_CH!ïïïc_
_M@D''Moï!
Z'ai£eS_°+°
.......I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking ing I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..
..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ...
  I'Ve BeeN THiNkiNG ABouT....

Texte Libre

"il

N'y

A

PaS

De

HaSaRD,

il

N'y

a

QUE

DeS


|R

|E

|N

|D

|E

|Z

-

|V

|O

|U

|S

"

 

Paul Eluard

25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 00:51

Exercice de s’il

 

Exercice de s’il

Car dans la marelle les marre d’elle

Puisque l'émail rit en partiel

Mais l’empathie des si cas tristes

En l’apparat cicatriciel

Qu’on se le dise consumériste

Ou qu’il le soit sacrificiel

Sacré ficelle à démêler

Quand l’édifice parti en vrille

Et le dit f didacticiel

D’attendre dans la fausse file

Circonstancielle faufilée

Dans l’indélébile peaufinée

Des ananmours juvéniles

En jubilatoires censurées.


Et sans sur la peau éthique

De l’exergue sans le zèle

Et sans elle s’imbrique

D’illusion artificielle

Les éveils anachroniques

En poésie existentielle

Mais subsiste le sommeil

Sans lui rendre la pareille

De la veille traumatique

Que les lendemains surveillent.

Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 13:48

Les cheveux dans le vain

 

Trait rapide de trépas

Signifie que si ne fait

Ni à faire et nie l’effet

À censurer le schéma

D’aimer en attisera

Les belles erreurs enjouées

En enjouées joues diluviennes

Par le tant sur le mot tiennent

Et sur le mâle tend pendant

Que la poupée les cheveux

Dans le vain et désaveu.

 

S’épuise du mépris des puis

Sans le moindre mal d’autrui

Quand le moins et le depuis

Qu’elle ne peut s’éprendre un peu

S’enfouit dans le fou qu’elle fuit

De s’ennuyer à se nuire

Sans crier s’en faire du bruit

Il n’y a que le fait d’écrire

Et l’envie de s’éconduire.

 

Repost 0
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 08:05

Oser l’impute

Oser l’imputer de cet répute

Du soit disant qui le rebute

Dis-toi qu’elle butte

Pour ne pas en faire une lutte

La dite chose sur laquelle tu supputes

Ne compte plus sur les discutes

Et sur son si elle qu’elle  égoutte

Pour l’amputer dans le députe

Et de le perdre la percute

Peu commune dans la permute

Du bon aloi en loyauté mazoutée

Mais Ça dépote quand c’est l’insulte

Et de route elle s’en va privée

Sans parachute ni désormais

Car si le temps c’est de l’argent

Alors elle s’en est ruiné

  Puisque son tant est minuté

  alors son ton exécuté.

 

Repost 0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 06:57

Avant tout et avec toi

 

Cest le moins quon puisse dire

Maudit mot qui peut le dire

Mais tout le mâle à traduire

Danamour et dhier

De lhumeur altière

A laltruiste débonnaire

Dassister à lavant première

Sans faire partie du scénario

Particulière spectatrice

Spéculatrice dalter égaux

Et lambiguë morsure

Dont la victime témoigne

Et séloigne à lheure qui poigne.

 

Aux leurres daujourdhui

Maime si même si sans garant

Cest de lui De tant en temps

Dont on parle sans farouche

Décarter lescarmouche

De retomber la belle chute

Répercute les battements

Des peurs du cœur et du charmant

Prince quon a coffré davoir offert

Sans réactions charnelles ces vers

Les mains tenant et lautrefois

Signifie bien que cette fois

Cest avant tout et avec toi.

 

...T'es ma muse qui m'amuse et ne m'abuse pas...

 

 


Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 09:40

Si l’acceptation m’était contée...

Il était une foi, la foi du peuple du ciel. Bien sûr, ce peuple n'était pas le fruit de l'effet inverse de l'attraction terrestre. Non. Ce peuple était constitué de gens tristes, à un point tel qu'ils s'en étaient retrouvés condamnés au purgatoire cyclothymique, car à force de ne pas trouver sa place entre ciel et taire on finit par se noyer dans ses précipitations …

Il faut dire que l'atterrissage, même s'il se faisait sur un nuage, n'était pas ce qu'il y avait de plus douillet. Et les nuages sont bien connus pour leurs étranges formes, alors par moment, il fallait enjamber habilement des petits bouts de nuages, pour ne surtout pas retomber dans l’œil du cyclone.

Leur plus fervent conseiller était le tant, qui de temps en temps, fut-il changeant, leur donnait du fil à retordre, s’en suivaient alors de longues heures de voltige au dessus de la mélasse, mais se lassaient le peuple du ciel, de ne savoir rendre la pareille au mauvais sommeil, en somme, ils pleuvaient souvent...

Après labeur du purgatoire, sonnait l’heure du perchoir astronomique, d’où ils contemplaient l’heure tragique à laquelle sur les nuages ils avaient atterri.

Ils se rendirent compte qu’en dessous d’eux, il y avait un monde, humain, heureux, et comprirent même qu’ils avaient en ce monde, un double, qu’ils rendaient heureux en pleuvant....ils décidèrent donc de s’accepter en tant que peuple pleuvant, pourvu d’un don magique, celui d’ôter la mélancolie des autres.

Le ciel repris alors son cours, pleuvant, chagrinant le peuple du ciel mais heureusement les autres riaient...

pour Cloé


Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 08:56
POST iT!!!
 Post it
!!!!

Repost 0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 07:54

C’est l’histoire d’eux....

 

... L'équilibriste mentale

Qui de haute voltige en ancrages

De voies lyriques en adages

Jonglait de ses résidus oniriques

Rendait ses éveils chimériques

Car légendaire est le je dors

Et les gens dorment sans relâche

Tandis que peau éthique panache

Sa matinale peine ironique

D’avoir fermé les yeux

Et là chut ! sans le filet

S’enfile des perles maxi dosées

Censées défaire sensation

De la transitive attention

Qu’elle porte à tous et à tous cieux

Qui participent aux scénarios

Imaginaires et idiots

Toutes celles qu’elles n’oublient

Faisant d’elle la petite fille

... épanouie.


Repost 0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 06:52

De pêché original

 

Dès demain la délivrance

De prêcher  l’originel

Par original pêché

S’ouvrir en vaines séquences

Des peaux et si sublimés

D’être au top de la normale

S’émoie de ce faire valoir

Sans frôler la minimale

Des maximes et falloir

 

Dès lendemain d’accoutumance

Des coutumes de transhumance

À penser aux cas si tristes

De panser les cicatrices

Par faibles d’embrasures

Quand de braises et de brisures

Ne plus avoir peur du mien

De l’avoir fait de mes mains

Propres et au fond bonnes à rien…

 

…Mais les mains ça se lave …

Avec entrain et sans entrave !!!

Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 15:48

15 jours en face à face

 

Trois p’tits tours et puis s’en vont

Deux semaines et puis s’en va, de toi

Cette peau éthique qui te détraque

Et aujourd’hui te fait déclic moins que tracas

D’idée qu’il faut vivre, même avec fracas

Plutôt que l’alibi des mauvaises fois

Qui fait sa loi ? Et s’en suit ce n’est plus toi

C’est elle et ces séquelles que sait telles

Qu’elles ne te laissent coin de joie

Seule éperdue suspendue entre elle

Et l’étau Alors aussi tôt toi

Tu sommeilles derrière moi

M’insufflant le mauvais aloi

Maintenant que tu n’es plus là

Je ne veux savoir quand tu reviendras

Mais saches que m’aime si, même si

Je suis seule et que tu n’as aucune place

25 gouttes pour chaque mélasse

Et 15 jours en face à face

Que j’ai le choix de t’assouvir

... Ou tu trépasses...


 

 

Repost 0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 10:30

Syndrome de la peau blanche

 

 

 

Syndrome de la peau blanche Qui s’effeuille lorsque maux flanchent

Et désenchante le mâle froissé

D’avoir tenté  et raturé Les corrections à rédiger

Bâclées, bouclées et  encerclée De cet état d’étau tatoué

Dans ma peau plus très éthique S’est teinte de l’étreinte pas sillonnée

Les doigts frôlant dangereusement Pendant que ce penchant méchant

Efface ce que je devrais être A regretter de me faire naitre

De  l’appât rance du bonheur A la bonne heure ! J’suis à la bourre

J’crie au secours j’emploie le JE Que j’pense à tuer ce que cette prose d’effet

L’angoisse mélasse M’assommé et consumé

Ce que je n’assume en fait Cette coche de caboche amochée

Commence vraiment à m’agacer Alors t’as plutôt intérêt

A déguerpir Car si je continue de t’assouvir

Et de m’ouvrir Je vais clore à jamais

Ce que j’avais de l’être Depuis que je suis fée.

 



 

 

 

Repost 0

Pages

Texte Libre

DES
"CLiCS"
De LA
PEau
éthiQUe

Catégories

Texte Libre

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout .............I've been thinking 'bout
.....I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about .......I've been thinking 'bout ..I've been
thinking
 'bout
...

..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..

.....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. 



.....I've been thinking 'bout .. ..I've been thinking about .......en thinking about .. I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. I've been thinking 'bout .. I've been thinking about .. .....I've been thinking 'bout .. I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........


I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..I've been thinking 'bout ........I've been thinking 'bout ..I've been thinking about ..
 

Texte Libre


Texte Libre

" Nous

sommes


tous

des

incurables"

[Garp dans
 Le monde selon Garp
John Irving ]

..I've been thinking 'bout ..I've been thinking about thinking about ...